Avis aux amateurs de petite balle jaune ! En 2021, Roland Garros entre dans une nouvelle ère de son histoire avec le lancement des sessions de soirée. À cette occasion, le tournoi mythique de la porte d'Auteuil a naturellement choisi l’expertise française d’Arthur pour créer une collection de pyjamas "j'peux pas, j'dors à Roland" afin de célébrer les toutes premières "Night Sessions" de son histoire.


Les toutes premières Night Sessions de l'histoire de Roland Garros

Après la fin des travaux réalisés dans le cadre de la modernisation du stade Roland-Garros, le Grand Chelem parisien entrera en effet dans une nouvelle ère avec le lancement des sessions de soirée.

Du lundi de la 1ère semaine jusqu’aux quarts de finale (mercredi de la 2e semaine), dix sessions de soirée seront ainsi programmées sur le court Philippe-Chatrier et diffusées en exclusivité en France par Amazon Prime Video.

À partir de 21 heures, les spectateurs auront l’assurance d’assister à l’affiche du jour, dames ou messieurs, et le privilège de ressentir les émotions d’un spectacle intensifié par la nuit tombante. L’entrée des joueurs, quant à elle, fera l’objet d’une scénarisation inédite.


Nos pyjamas aux couleurs de Roland Garros

Après avoir signé en 2020 la toute première collection de pyjamas aux couleurs de Roland Garros avec un jeu de mot dont nous seuls avons le secret "Jeu, sieste et match", nous avons, cette année encore, pensé aux amateurs de petites balles jaune.

Reprenant les codes du tournoi, couleur terre battue, lignes blanches, nous avons insufflé notre motif raquettes et un jeu de mot de circonstance "j'peux pas, j'dors à Roland" ... Et oui, notre 2ème collection de pyjamas créée pour Roland Garros célèbre les toutes premières "Night Sessions" de l'histoire du tournoi.

Fan de tennis ? Vous avez l'excuse parfaite pour réserver vos soirées et ne rater aucune miette de ces soirées de tennis historiques. Il ne vous reste plus qu'à enfiler votre panama et votre pyjama et à vous installer confortablement dans votre canapé pour vibrer au rythme des premières "night sessions" de Roland Garros.