En réalité, beaucoup d’hommes ont leurs vieilles habitudes. Nous sommes là pour vous en faire prendre de nouvelles et vous guider. Parlons aujourd’hui des différences entre le slip et le caleçon. Vous pourrez ensuite choisir votre préféré !

MAINTIEN OU LIBERTÉ DE MOUVEMENT ?

La coupe est la première grande différence qu’on remarque entre le slip et le caleçon. Alors que le slip se concentre sur le maintien, celle du caleçon est plus propice à la liberté de mouvement.

Moulant les fesses et les parties intimes, le slip couvre uniquement les fesses et comporte un empiècement spécifique qui vous enveloppe. Le maintien est donc optimal pour ceux qui en ont particulièrement besoin, notamment les sportifs et ceux qui bougent beaucoup dans la journée.

Mais si ce maintien est un avantage pour les uns, d’autres peuvent le voir comme un inconvénient. Tout est une question de goût ! La sensation près du corps ne convient en effet pas à tout le monde. Et pour beaucoup d’hommes, le confort passe avant tout par la liberté de mouvement. Et c’est là que le caleçon, plus ample, prend toute son importance. De plus, ce sous-vêtement pour homme léger et agréable se transforme en un vêtement d’intérieur à part entière quand les beaux jours arrivent. Le caleçon peut également faire office de bas de pyjama et se transformer en vêtement de nuit qu’on porte pour dormir. Alors vous êtes plutôt slip ou caleçon ?

LES DIFFÉRENTES MATIÈRES

L’élasticité de la matière du slip lui permet de s’adapter parfaitement à vos courbes et de coller à la peau, sans trop serrer. La fibre utilisée pour le caleçon quant à elle, est beaucoup moins élastique : l’idée est de laisser un espace entre la peau et le tissu, surtout au niveau des cuisses. Sur un caleçon, seule la ceinture est élastiquée pour plus de confort et cette différence est primordiale pour beaucoup d’hommes.

Voilà pourquoi ceux qui n’aiment pas ce contact serré entre le sous-vêtement et la peau préfèrent porter un caleçon. Et pour ne pas oublier le maintien, nombre

de caleçons, appelés caleçons à suspensoir, sont dotés d’un slip intérieur qui n’est pas trop moulant. Cette pièce supplémentaire vous maintient sans comprimer grâce à une élasticité savamment dosée. En revanche, ceux qui préfèrent un maintien franc et ferme choisiront le slip galbant.

Dans ce cas, avez-vous besoin de choisir une matière différente entre slip et caleçon ? Vous savez probablement que le coton, matière idéale pour un sous-vêtement, n’est pas naturellement élastique. Pour cela, le coton doit être mélangé avec une fibre synthétique pour plus d’élasticité. La plus utilisée dans la fabrication de tissu est l’élasthanne. De ce fait, même si la matière n’est pas naturelle à 100%, vous pourrez toujours privilégier le coton que vous préfériez le slip ou le caleçon.

UN SOUS-VÊTEMENT VISIBLE OU NON ?

Le slip couvre uniquement les fesses et il est agréable à porter sous dans les pantalons plutôt serrés. Nous vous conseillons donc de l’enfiler sous un pantalon coupé près du corps, comme les slims.

Le caleçon quant à lui, s’adapte mieux aux pantalons plus amples. Il risquerait de faire des plis disgracieux dans un pantalon serré et de provoquer de l’inconfort, étant donné sa longueur et le fait qu’il soit plus large.

Mais nous avons une solution, le boxer offre un compromis entre les deux coupes. Avec la longueur du caleçon et l’effet moulant du slip, le boxer vous enveloppe tout en s’adaptant à toutes les coupes de pantalon.

ZOOM SUR LE BOXER, UNE ALTERNATIVE DE CHOIX

Beaucoup d’hommes font facilement leur choix entre slip et caleçon, mais le boxer est un incontournable pour ceux qui hésitent. Présentant pratiquement la même longueur que le caleçon, le boxer offre pourtant tous les avantages du slip. Si vous faites du sport et portez souvent des pantalons près du corps, le boxer est une excellente option. Porté en intérieur, vous vous sentirez moins dénudé qu’avec un slip.

Le boxer est également un sous-vêtement cool et tendance. Parfait compromis entre le traditionnel slip et le caleçon sage, il est invisible sous tous les pantalons et laisse votre style s’exprimer au grand jour, sans laisser de trace.

En toutes circonstances, portez toujours un sous-vêtement à votre taille. Évitez les modèles trop serrés qui pourraient vous compresser. Sans compter qu’un sous-vêtement trop serré ou trop large est inconfortable. Rien de pire pour

gâcher votre journée. Vous avez désormais toutes les cartes en main, il est temps de faire votre choix !